This is the "Gérez vos traces" page of the "Diffuser" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
mis à jour le: Sep 1, 2016 URL: http://methodoc.univ-rennes2.fr/diffuser Imprimer le guide Mises à jour du flux RSS

Gérez vos traces Imprimer la page
  Rechercher: 
 
 

De quoi parle t-on à propos de "traces" ?

Nous laissons deux types de "traces" de notre navigation sur la Toile et de l'usage que nous faisons des services web :

-l'historique de notre navigation (requêtes sur Google, cookies)

-les données personnelles que nous laissons sur certains sites (adresses mail lors de l'inscription, puis dépôt en ligne de documents personnels sur des sites de partage (Flickr, Youtube, Facebook)

Dans le premier cas, nous nous exposons la plupart du temps à des désagréments mineurs (spams, messages publicitaires de toute sorte) ; parfois des dysfonctionnements plus graves peuvent arriver (accessibilité ponctuelle en ligne à des requêtes Google)

Les internautes vivant sous la férule de régimes totalitaires s'exposent à des dangers autrement plus consistents (repérage d'internautes ayant téléchargé ou édité des contenus interdits). Mais dans les pays démocratiques, la pression des autorités peut s'exercer également sur les fournisseurs d'accès ou bien les moteurs de recherche pour des raisons plus ou moins légitimes.

Dans le deuxième cas, la mise en ligne non maîtrisée de contenus personnels peut entraîner diverses conséquences touchant au respect de la vie privée. L'une des conséquences les plus courantes et les plus malheureuses est la constitution par les recruteurs de CV non officiels à l'aide des traces qu'ils trouvent de vous sur les réseaux sociaux et les sites de partage, tous ces souvenirs de moments fous qu'il n'est pas forcément bon de laisser à la portée d'un futur employeur...

Nous allons traiter sur ce guide chacun de ces aspects

 

Intro : web et intimité, deux notions antagonistes ?

La Fin des blogs n'est plus d'actualité, mais les problèmes que suscite Internet en matière de vie privée, ô combien !, comme en témoigne ce vrai-faux reportage :

 

Plaidoyer de Dominique Cardon pour la préservation d'un clair-obscur sur le web

Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages d'Orange Labs et chercheur associé au Centre d'études des mouvements sociaux.

Peut-il y avoir encore un lieu sur Internet où l'on puisse exposer son identité sans mettre en péril sa réputation ?

évolution des paramètres de privauté sur Facebook depuis 2006

La stratégie économique de Facebook est d'accroître le plus possible son graphe social (accroissement de l'audience et accroissement des interactions au sein de cette audience ainsi que des interactions économiques), c'est pourquoi, par défaut les paramètres d'accès à vos données (privauté) sont de moins en moins restrictifs, comme le montre, le travail de Matt McKeon (cliquez sur le lien ci-dessous puis sur le graphique pour suivre cette évolution année après année)

Nous ne saurions trop vous recommander par conséquent, quand vous ouvrez un compte sur Facebook, de définir vous-même ses paramètres de confidentialité en restreignant l'accès à vos données personnelles à vos amis qui doivent être des personnes dignes de confiance.

Vie privée et Internet : nouveaux concepts

Langues 
Description

Loading  Chargement...

Tip