This is the "Les revues en libre accès (la voie dorée)" page of the "Comprendre et adopter le modèle de l'Open Access" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Quelques rappels des principales notions du libre accès (Open Access) pour les utilisateurs et/ou les contributeurs
mis à jour le: Jul 5, 2017 URL: http://methodoc.univ-rennes2.fr/content.php?pid=710818 Imprimer le guide Mises à jour du flux RSS

Les revues en libre accès (la voie dorée) Imprimer la page
  Rechercher: 
 
 

La voie dorée

La voie dorée correspond à la publication d'articles dans une revue en libre accès quel que soit son mode de financement

Une revue en libre accès :

  • Respecte les mêmes critères de qualité des articles (comité de lecture, évaluation par les pairs)

  • Possède un mode de financement qui permet une diffusion la plus large possible (sans limitation d'accès et d'utilisation)

  • Utilise les mêmes indicateurs bibliométriques
 

Les modèles économiques

La voie dorée est la deuxième stratégie préconisée par l'Initiative de Budapest et vise dans ce cas la suppression des abonnements, le financement étant reporté en amont selon différents modèles :

  • auteur-payeur : l’accès au document est libre pour le lecteur, c’est l’auteur (le plus souvent son institution) qui paie des frais de publication (article processing charges ou APC)
  • les subventions de l'État (fonds publics)
  • le modèle hybride : des revues accessibles sous abonnement permettent aux auteurs de publier leurs travaux en Open Access moyennant le versement de frais de publication (APC). Des coûts supplémentaires souvent excessifs qui dénaturent la philosophie première de l'Open Acces.
 

Les épi-revues (Open Acces Diamond)

Le concept d'épi-revues (ou d’épi-journaux) constitue un nouveau modèle de diffusion dans lequel les communautés scientifiques gèrent totalement le processus éditorial. Il s'agit de revues électroniques en libre accès constituées par des articles déposés au préalable dans les archives ouvertes (HAL, arXiv, etc.) et non publiés ailleurs. Des comités éditoriaux évaluent les articles retenus (peer-reviewing) et l'ensemble des étapes de travail sont assurées par des scientifiques. En France, la plateforme épiscience.org, gérée par le CCSD, propose son appui technique. Dans ce modèle qui mêle voie verte et dorée, le libre accès est assuré sans contrepartie financière de l'auteur.

 

Plateformes de revues en LA

En France, les Sciences Humaines et Sociales disposent de plateformes de revues en libre-accès (ex : OpenEdition ou Persée) donnant un accès gratuit aux articles avec ou sans barrière mobile (période pendant laquelle l'accès aux articles sur la plateforme ou le site de la revue demeurent payant avant de passer en libre accès).

 

Chercher dans les revues en LA

Le DOAJ (Directory of Open Access Journals) est une base de données qui recense les revues scientifiques en libre accès sélectionnées sur des critères de qualité. Elle est pluridisciplinaire et couvre toutes les langues. Un index des articles permet des recherches sur le contenu de ces revues disponibles en texte intégral. Le mode recherche avancée, permet des filtres classiques par disciplines, pays, dates mais aussi par politique en terme d'APC, de revues par les pairs, de licence de diffusion...

Près de 10 000 revues en libre accès,

2 500 000 articles en plain texte!

Langues 
Description

Loading  Chargement...

Tip